Roulements de tambours contre détente

Dans la presse française et européenne les membres du club très fréquenté des supporters de la surenchère atlantiste ne trouvent pas de mots assez durs pour qualifier l’attitude du chancelier, Olaf Scholz, quand il refuse de vendre des armes à Kiev. « Membre clé de l’Otan et de l’UE » l’Allemagne, martèlent-ils, trahirait « une responsabilité particulière.» Scholz se réclame d’une tradition diplomatique allemande qui mise depuis des décennies sur la détente et le dialogue avec la Russie plutôt que sur la confrontation. L’ex chancelière Angela Merkel fut déjà la cheville ouvrière des accords de Minsk en 2014, réussissant à convaincre Paris et l’ex président Hollande de se joindre à ses efforts pour trouver une issue non belliqueuse au conflit du Donbass dans l’Est de l’Ukraine. 

Willy Brandt, membre comme le chancelier actuel, d’un SPD imprégné d’une forte mouvance pacifiste, a porté très haut ce concept de détente à la fin des années 1970. Un fâcheux atavisme aujourd’hui, aux yeux des porte-sabres de l‘Otan. C’est pourtant lui qui permit à toute l’Europe de décrocher peu à peu l’épée de Damoclés du cataclysme nucléaire suspendu sur sa tête par la guerre froide.    

Il faut souhaiter que Scholz ne lâche rien en dépit de ses alliés au gouvernement, libéraux et surtout Verts , si curieusement prêts à se joindre à toutes les gesticulations martiales de Washington et de l’Otan. L’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE), l’un des plus beaux héritages de l’Ost Politik de Brandt, reste jusqu’à aujourd’hui dans la crise, un vecteur de dialogue et de paix. L’OSCE n’est-elle pas restée  un ultime lieu de rencontre dans la partie de poker à hauts risques que se livrent les protagonistes russe et occidentaux. Pour faire face à l’avenir une Europe apaisée en a bien plus besoin, que des roulements de tambours d’une Alliance atlantique obsolète et dangereuse   

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s