Why he didn’t (Pourquoi il n’a pas fait)

Le bilan des deux mandats d’Obama est pour le moins contrasté: l’échec cuisant au plan intérieur du premier président noir à la Maison Blanche qui avait pourtant suscité tant d’espoirs de changements à son arrivée au pouvoir, est bien mal compensé par quelques vraies avancées sur la scène internationale.   

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s